HISTARC N°10, décembre 2022

Promouvoir le Lèbutu basl ou comment encadrer la « modernité » en pays odzukru (1980-2018)

Essoh Nome Rose de Lima,Maître-Assistant en Histoire Moderne et Contemporaine, essohlima@yahoo.fr

 Résumé
 Confrontés à de nouveaux défis sociétaux qui nécessitent des réponses locales pour amortir le choc du désengagement progressif de l’État ivoirien à leur profit à partir des années 1980, les populations de ce pays inventent des stratégies d’auto-prise en charge. C’est dans ce cadre que naît dans la décennie 1980 l’idée de création d’une association fédératrice en pays odzukru. Cette idée ne se concrétise que dans les années 2000. Les èbebu de la génération des n’gbessi créent l’èbebu basl. Cette association qui réunit les gouvernants odzukru ambitionne de faciliter la collaboration de leur communauté avec l’État central tout en apportant des réponses aux préoccupations des villages. Cette plateforme a pris par la suite la dénomination de Lèbutu basl. Par ce changement, elle entend être plus efficiente et plus inclusive. Cette étude s’intéresse particulièrement à cette inflexion portée par le changement de nom. Elle s’attarde sur sur l’analyse de la capacité des populations à créer leurs propres dispositifs à partir de l’existant pour répondre aux sollicitations actuelles, notamment celles relatives à la « modernité ».

Mots clés : collaboration - autorité nationale - èbebu - association - Odzukru.

Promoting Lèbutu basl or how to frame “modernity” in odzukru country (1980-2016)

 Abstract
 Faced with new societal challenges that require local responses to cushion the shock of the progressive disengagement of the Ivorian state from the 1980s onwards, the people of this country are inventing strategies to take charge of themselves. It was in this context that the idea of creating a federative association in Odzukru country was born in the 1980s. This idea did not materialize until the year 2000. The èbebu of the n’gbessi generation created the èbebu basl. This association, which brings together Odzukru leaders, aims to facilitate the collaboration of their community with the central state while providing answers to the concerns of the villages. This platform was later renamed Lèbutu basl. This change is intended to make the platform more efficient and inclusive. This study focuses on the change in name. It focuses on the analysis of the capacity of the populations to create their own devices from the existing ones in order to respond to current demands, particularly those related to “modernity”.

Keywords: collaboration - national authority - èbebu - association - odzukru.

Sources et bibliographie

1. Sources

Sources d’Archives
Séries EE : Affaires politiques
- ANCI : 1 EE 122 (4/5) : Colonie de Côte d’Ivoire, cercle des lagunes, poste de Dabou. Rapports politiques (février, juin, septembre 1903).
- ANCI : 1 EE 122 (4/7) : Poste de Dabou, rapports mensuels 1913.
- ANCI : 1 EE 116 (2/6) : Cercle des Lagunes. Rapports trimestriels 1917.
- ANCI : 1 EE 117 (1à 5) : Cercle des Lagunes. Rapport de la situation politique deuxième trimestre 1924.
- ANCI : 1 EE 117(1/1) : Colonie de Côte d’Ivoire, Cercle des Lagunes. Rapports de tournées 1903.
- ANCI : 1 EE 118(113) : Colonie de Côte d’Ivoire, Cercles des Lagunes. Rapports de tournées (octobre 1907).

2. Bibliographie

- ABLÉ Jean-Albert, 1978, Histoire et tradition politique du pays abouré, Abidjan, Imprimerie Nationale.
- AMON D’ABY François-Joseph, 1988, Le problème des chefferies traditionnelles en Côte d’Ivoire, Abidjan, Les Nouvelles Editions Africaines.
- CHASSARD Paul Éric, LECOMTE Bernard, 1974, Les sociétés locales de développement en Côte d’ivoire, Paris, Orstom, http:/www. Documentation.ird.fr/hor/ fdi : 00807.
- COULIBALY Synali (Dir), 1991, Etude sur le droit foncier coutumier senoufo et le plan foncier rural, Abidjan, F.A.C.
- DAYORO Arnaud Kevin, KACOU Fato Patrice , 2010, «Enjeux de la survivance de l’ebeb en pays lodjukru (sud-est de la Côte d’Ivoire) », in Kassa bya Kassa, n°18, p. 20-40.
- DUPIRE Marguerite, 1958, Le pays odzukru et sa palmeraie, Paris, ORSTOM.
- GNAMIEN Koffi Venance, KONAN Georges et al., 2005, Foncier rural : être propriétaire de terre en Côte d’Ivoire, Abidjan, CERAP.
- GOGBÉ Téré, WADJA Jean-Bérenger., et Al., (2018), « Les acteurs de développement local et le développement du département de Konahiri (Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire), Revue Ivoirienne de Géographie des Savanes (RIGES), n° 4, p. 246-264.
- KAM Oleh, 2013, « Politique publique, dynamique associative et développement locale en Côte D’Ivoire : L’exemple de la mutuelle de développement de Zankagleu dans la S/P de Kouan-Houlé, Revue sociologique, p. 21-37.
- KONÉ Marietou, 1996, « De la Gloire à la Déchéance : Histoire d’un «Courtier Local» en Côte d’Ivoire », Bulletin de l’APAD [En ligne], 12 | 1996, mis en ligne le 22 février 2007, consulté le 12 janvier 2021. URL http://journals.openedition.org/apad/598 ; DOI : https://doi.org/10.4000/apad.598.
- LEY Albert, 1972, Le régime domanial et foncier et le développement économique de la Côte d’Ivoire, Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence R. Pichon et R. Durand.
- SARDAN (de) Jean Pierre Olivier, «Le développement comme champ politique local», Bulletin de l›APAD [En ligne], 6 | 1993, mis en ligne le 10 mars 2008, consulté le 12 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/apad/2473 ; DOI : https://doi.org/10.4000/apad.2473.
- M’BRAH Kouakou Désiré, OUATTARA Katiénéfooua, 2019, La problématique foncière chez les Ebrié-Kwé de Côte d’Ivoire de la colonisation au XXIè (1900-2000), Revue scientifique de l’Observation du Foncier au Tchad, n° 2, p. 114-124.
- MEMEL Harris Fôté, 1980, Le système politique de Lodjukru. Une société lignagère à classes d’âge (Côte d’Ivoire), Paris, Présence Africaine.
- SOMÉ Magloire, 2002, « Les cultures africaines à l’épreuve de la colonisation », Africa Zamani, n° 9-10, p. 41-59.

accueil - LABARC - BULSAC - IRSH - Site Map
- Contacts - Mentions légales et crédits - conception et réalisation du site : Dr Martial Matoumba