HISTARC N°10, décembre 2022

Le dynamisme de la filière cola et son impact sur le développement économique et social en Côte d’Ivoire (2009-2020)

Nonhontan Soro, Enseignant-Chercheur, Institut Pédagogique National de l’Enseignement Technique et Professionnel-IPNETP (Abidjan-Côte d’Ivoire), nonhontansoro@yahoo.fr

Doyakang Fousseny Soro, Enseignant-Chercheur, Université Jean Lorougnon Guédé-UJLG, (Daloa-Côte d’Ivoire), UFR Sciences Sociales et Humaines - Département d’Histoire, doyakangsoro@yahoo.com

 Résumé
 Ancien produit de cueillette destiné à la consommation domestique, la cola est devenue une richesse pour la Côte d’Ivoire. Elle est utilisée dans plusieurs domaines. Elle joue un rôle économique et socio-culturel. C’est un produit très apprécié pour sa forte teneur en caféine et pour son utilisation dans l’industrie agroalimentaire. Sa valeur économique a conduit les autorités au développement de sa culture. Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est le premier producteur et exportateur de cola dans le monde avec environ 280 mille tonnes. Cette performance est due à l’organisation de la filière à partir de 2009. Mais, en 2020, cette filière a été affectée par la crise du COVID 19 qui a réduit considérablement ses activités. Cette étude retrace le dynamisme de la filière cola dans l’économie de la Côte d’Ivoire entre 2009 et 2020. Elle met en exergue son impact socio-économique.

Mots-clés : Cola - Côte d’Ivoire - Développement - Économie - Filière.

The dynamism of the cola sector and its impact on economic and social in Ivory Coast (2009–2020)

 Abstract
 A former harvested product intended for domestic consumption, cola has become a source of wealth for Ivory Coast. It is used in several areas. It plays an economic and socio-cultural role. It is a highly valued product for its high caffeine content and for its use in the food industry. Its economic value has led the authorities to develop its culture. Today, Ivory Coast is the first producer and exporter of cola in the world with about 280 thousand tons. This performance is due to the organization of the sector from 2009. But, in 2020, this sector was affected by the COVID 19 crisis which considerably reduced its activities. This study traces the dynamism of the cola sector in the economy of Ivory Coast between 2009 and 2020. It highlights its socio-economic impact.

Keywords: kola - Ivory Coast - Development - Economy - Sector.

Sources et bibliographie

1. Sources

Sources écrites
- Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), 2010, Bien cultiver le colatier en Côte d’Ivoire, Abidjan.
- Ministère de l’Agriculture, 2009, État des ressources phylogénétiques pour l’alimentation l’agriculture : Second rapport national, Abidjan.
- Ministère de l’Agriculture et des Ressources animales, 1994, Annuaire des statistiques agricoles, direction de la documentation, Abidjan.
- Ministère de l’Économie et des Finances, 2016, La Côte d’Ivoire en chiffres, édition 2016, Direction Générale de l’Économie, Dialogue Production, Abidjan.
- Ministère d’État, Ministère de l’Industrie et Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), 2012, Nouvelle politique industrielle de la République de Côte d’Ivoire, Phase 1 : Diagnostic du secteur industriel et du cadre institutionnel, République de Côte d’Ivoire.
- Ministère du plan et du Développement, 2020, Plan National de Développement PND 2021-2025, Diagnostic Stratégique, Tome 1.

2. Bibliographie

- BIEGO Henri Marius Godi, YAO Dominique Kouamé, EZOUA Pierre, Chatigré Olivier Kouamé et KOUADIO Luc Philippe, 2009, « Niveaux de contamination en pesticides organochlorés des noix de cola nitida », International Journal of Biological and Chemical Sciences, p. 1238-1245.
- BINGER Louis Gustave, 1892, Du Niger au Golfe de Guinée. Par le pays de Kong et le Mossi (1887-1889), Paris, Hachette, Tomes 1 & 2.
- Bulletin de l’Afrique Noire (BAN), 1975, « Économie ivoirienne », Bulletin de l’Afrique Noire, Paris, Ediafric, 4e édition, 253 p.
- CIYOW Yassin, 2021, « un produit euphorisant et aphrodisiaque : en Côte d’Ivoire, la production de la noix de cola explose », Le Monde, article consulté en ligne le 20 mars 2022.
- COULIBALY Kélémory, 2010, « Le commerce de la kola et le développement de la ville d’Anyama », Revue de Géographie Tropicale et d’Environnement, n° 1, EDUCI, p. 35-47.
- Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA), 2013, La filière en progrès, n° 12 du 4e trimestre, Abidjan.
- Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA), 2019, La filière cola, Abidjan.
- M’BOKOLO Elikia, 1992, Afrique noire. Histoire et civilisations, XIX et XXe siècles, Tome 2, Paris, Hachette.
- NIMAGA Daouda, 2015, Influence des traitements postrécoltes sur la qualité biochimique et organoleptique de la noix de cola (Cola nitida) au cours de sa conservation, Thèse de doctorat en Biochimie et technologie alimentaire, Université de Nagui Abrogoua, Abidjan.
- OUATTARA Brahima, 2010, Le commerce de la kola dans les territoires de l’A.O.F. : 1881-1960, Thèse de doctorat d’Histoire, Université de Cocody, Abidjan.
- Radio France Internationale (RFI), 2019, Côte d’Ivoire : La production de la noix de cola en constante progression, Dossier Afrique Économie du 02/07/2019, consulté le 10 décembre 2020.
- SETTIE Louis Édouard, 1997, L’État et le processus de développement en Côte d ’Ivoire : 1960-1980, histoire de l’émergence d’une économie moderne, Abidjan, presse de l’IPNETP.
- TV5 Monde, 2019, “Les difficultés de la filière kola en Côte d’Ivoire “ Reportage de C. Mosala K. G. Barzegar extrait du Journal d’Afrique du 11 décembre 2019, consulté le 13 novembre 2020, tv5monde.com.

accueil - LABARC - BULSAC - IRSH - Site Map
- Contacts - Mentions légales et crédits - conception et réalisation du site : Dr Martial Matoumba