HISTARC N°10, décembre 2022

Le Prince Adingra au cœur du débat politique dans le Royaume Abron-Gyaman (1922-1963)

Adingra Magloire Kra, Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa, maglish@hotmail.fr

Kouamé Kossonou Frédéric Secre, Université Alassane Ouattara de Bouaké, fredericdec2014@gmail.com

Résumé
Le prince Adingra a marqué le royaume Abron-Gyaman de 1922 à 1963. Durant cette période, des contradictions politiques internes ont fortement secoué l’évolution sociopolitique du royaume. Le prince Kouamé Adingra a su par son charisme tirer son épingle du jeu politique en réussissant à voler la vedette à son père, au début de son règne en 1922. Il choisit de suivre le général de Gaulle en 1939 et bénéficie donc de son soutien après sa victoire sur ses adversaires vichystes, quand il décide de confisquer le pouvoir en 1952, après le décès de son père. Le prince Adingra intègre le Parti Progressiste de Côte d’Ivoire (PPCI) de Kouamé Binzème et s’oppose farouchement aux idéaux du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de Félix Houphouët-Boigny au sein de son royaume. Mais la situation s’apaisa après la défaite de son parti face au PDCI en 1956.

Mots-clés : royaume - autorité - colonisation - contradiction - parti politique.

Prince Adingra at the heart of the political debate in the Abron-Gyaman Kingdom (1922–1963)

Abstract
Prince Adingra marked the Abron-Gyaman kingdom from 1922 to 1963. During this period, internal political contradictions strongly shook the socio-political evolution of the kingdom. Prince Kouame Adingra knew by his charisma to pull out of the political game by succeeding in stealing the show from his father, at the beginning of his reign in 1922. He chose to follow General de Gaulle in 1939 and therefore benefited from his support after his victory over his Vichy adversaries, when he decided to confiscate power in 1952, after the death of his father. Prince Adingra joined the Progressive Party of Côte d’Ivoire (PPCI) of Kouamé Binzème and fiercely opposed the ideals of the Democratic Party of Côte d’Ivoire (PDCI) of Félix Houphouët-Boigny within his kingdom. But the situation calmed down after the defeat of his party against the PDCI in 1956.

Keywords: kingdom – authority – colonization – contradiction – political party.

Sources et bibliographie

1. Sources

Sources orales
- ADOU Bibi II, Chef de la province Abron Penango, originaire de Transua, 23 septembre 2018.
- ADJOUMANI Kouamé Nestor, originaire de Tiedio, 65 ans, fonctionnaire à la retraite, Tanda, 22 septembre 2018.
- SEKRE Kouakou Yeboua, originaire de Gyende, 92 ans, notable, ancien président des jeunes (Kamelemassa), cadre actif du PDCI-RDA, Gyendé, 21 septembre 2018.
- YEBOUA Adam Patrice, originaire de Tabagne, 76 ans, planteur et ex-député, ancien cadre du PDCI-RDA, Abidjan, 25 septembre 2018.
- KOUAME Atta Vincent, Originaire d’Herebo, Safohene (chef guerrier et administrateur traditionnel des affaires du village) de Herebo le 20 septembre 2018.
Sources écrites
- ANCI, 1EE, Rapport sur la situation politique, 1916.
- ANCI, 1EE, Rapport sur la situation politique, 1924.
- ANCI, 1EE, Rapport politique, 1941.
- ANCI, EE 9087/9088, Rapport politique, 1951.
- CARAN : microfilm 200 MI 2124. 2132.
- GARDET Roger, Revue de la France Libre, n° 25, février 1950.
- JORCI N0 27 du 15 décembre 1936.
- La lettre de la France libre, News of the free french movement, number fifteen february 1942, 20 p.
- MEDECIN GENERAL VAUCEL, La France d’outre-mer dans la guerre, presses d’imprimerie Paul Dupont a paris le 15 novembre 1945.

Bibliographie

- ABOYA Yago Mamadou El Hadj, Histoire des Monarques Bron : Kouamé Adingra et la succession du dernier Roi, Document inédit.
- AMON D’ABY Jean-François, 1951, La Côte d’Ivoire dans la cité africaine, Paris, Larose.
- AMONDJI Marcel, 1986, Côte d’Ivoire, le PDCI et la vie politique de 1944à 1985, Paris, L’harmattan.
- BAMBA Abdoulaye, 2011, « Retour des tirailleurs ivoiriens après la libération de la France en 1944 : entre fierté et indignation », Rev. hist. archéol. afr., GODO GODO, n° 21.
- DADIE Bilin Bernard, 1981, Carnet de prison, Abidjan, CEDA.
- DIABATE Henriette, 1984, Le Sannvin un royaume akan de la Côte d’Ivoire 1701-1901, Thèse pour le Doctorat d’État, Université de Paris I, UER d’histoire.
- GRAH MEL Frédéric, 2003, Félix Houphouët-Boigny, le fulgurant destin d’une jeune proie (? - 1960), CERAP, MAISONNEUVE et LAROSE.
- KANGAH Kouakou Marcellin, 2012, « L’entente des Indépendants de Côte d’Ivoire (EDICI) : 1949-1956 », Rev hist archéol afr., GODO GODO, p. 130-141.
- KRA Adingra Magloire, SECRE Kouamé Kossonou Frédéric, « Droit coutumier et justice dans l’Abron-gyaman à partir de l’analyse critique des écrits de l’administrateur français M. Benquey au XIXe-XXe siècle », Revue Ivoirienne des Sciences Historiques, n° 8, Décembre 2020, p. 30-43.
- KWADIO Agyemang Joseph et al., 2013, « The Impact of Colonial Rule on the Gyaman State », History Research, Vol. 3, No. 6, p. 389-405.
- LOUCOU Jean-Noël, 1976, La vie politique en Côte d’Ivoire de 1932 à 1952, Aix-en-Provence, Université de Marseille, thèse de 3e cycle.
- NIANGORAN-BOUAH Georges, 1998, « Kouamé Adingra et l’alternance politique au Gyaman », Revue Culturelle Africaine (RACINES), n° 3, p. 13-47.
- TERRAY Emmanuel, 1982, « L’économie politique du royaume abron du Gyaman », Cahiers d’études africaines, Vol. 22 n° 87-88, p. 251-275.
- TERRAY Emmanuel, 1988, « Le débat politique dans les royaumes de l’Afrique de l’Ouest. Enjeux et formes», Revue française de science politique, n°5, p. 720-731.
- TERRAY Emmanuel, 1995, Une histoire du royaume Abron du gyaman. Des origines à la conquête coloniale, London, Karthala.
- VIGNAUD Michel, 1956, « Les élections du 2 janvier 1956 en Côte d’Ivoire, in Revue française de Science politique, 6e année, n° 3, p.570-582.

accueil - LABARC - BULSAC - IRSH - Site Map
- Contacts - Mentions légales et crédits - conception et réalisation du site : Dr Martial Matoumba